SIGEST

2018
EAN 9782376040101
155 x 230 mm
112 p.
Les cent ans du Musa Dagh
14.95 €
Disponible

J’étais très jeune la première fois que j’ai entendu parler des « Quarante Jours du Musa Dagh », par Franz Werfel, et à l’époque cela ne m’avait pas affecté en profondeur. J’y suis revenu plus tard, quand j’ai commencé à étudier la question, fascinante et si complexe, des relations entre Juifs et Arméniens, avant, pendant et après les terribles génocides subis par les deux peuples au cours du XXe siècle. Cette fois, j’ai relu ce récit avec voracité et il a eu sur moi un effet puissant. Depuis lors, c’est devenu pour moi un livre de chevet.

… J’espère avoir contribué par ma démonstration à faire reculer l’acte criminel que constitue, sur le plan moral, la négation du génocide des Arméniens, crime que commet l’État d’Israël. Car c’est cette politique-là qui profane la mémoire et la signification de l’Holocauste, pour notre génération et pour la postérité.

Y. Auron

Chercheur et enseignant israélien, le professeur Yaïr Auron est spécialiste des génocides, du judaïsme contemporain et des relations israélo-palestiniennes. Il enseigne en Israël et donne aussi des cours à l’université américaine d’Erevan. Il a publié plus d’une trentaine d’ouvrages disponibles en hébreu, en français, en anglais, en allemand, en arménien et en russe sur le génocide, son enseignement, et l’impact de l’Holocauste sur l’identité juive tant en Israël qu’en Europe. Il vit à Neveh Shalom – Vahat el Salam, l’unique communauté judéo-arabe d’Israël. Il y a créé un jardin des « Justes » : le jardin des « Sauveteurs Internationaux ».

Les cent ans du Musa Dagh

Share on twitter
Twitter
Share on email
Email