SIGEST

2022
ISBN 9782376040637
155 x 235 mm
132 p.
Le bruit des bottes et le silence des pantoufles
E&O n° 34
Dossier spécial : Guerre en Ukraine
S/Dir de Varoujan Sirapian
12 €
Disponible

 

SOMMAIRE

L’impossible inversion du temps

Henry Cuny

Archag Tchobanian : 150e anniversaire

Varoujan Sirapian

Ukraine : le piège américain

Jean Geronimo

Ukraine :  deux poids et deux mesures

Charalambos Petinos

La crise ukrainienne

Jack Matlock

Le retour des conflits de haute intensité

ASAF

Guerre en Ukraine

Alexandre Lalanne-Berdouticq

Ukraine : Quand le compromis n’est pas atteint

Harut Sassounian

La guerre interne de l’OTAN pour l’or

Jorge Vilches

Pour les beaux yeux d’Ursula

Michel Raimbaud

La tragédie des Grecs d’Ukraine

Christophe Chiclet

Loups gris et politique belge

Doğan Özgüden

Le vrai visage des loups gris

Dogan Özgüden

L’inflation, un caillou dans la chaussure d’Erdogan

Info-turk

Nettoyage ethnique du passé

Charalambos Petinos

UFAR : 20e anniversaire

Henry Cuny

L’UFAR : l’intégrité pour étendard

Bertrand Venard

Une note pour le nouveau ministre de la Défense arménien

Eric Hagopian

Les échecs de la diplomatie arménienne

Eric Hagopian

Iran entre le Caucase du Sud et le Moyen-Orient

Yeghia Tashjian

Covid : La séquence politique

Valérie Bugault

Conditions d’une intoxication réussie

Gilbert Bloch

Les penseurs stratégiques contre l’expansion de l’OTAN

Marc Vandepitte

Le bruit des bottes et le silence des pantoufles

Varoujan Sirapian

Les leçons de Hovhannès Toumanian

Varoujan Sirapian

 


” Nous avons apprécié les articles de cette revue et y avons noté l’ouverture plurielle d’aborder les évènements actuels. En conséquence nous vous transmettons par courrier notre abonnement. 

Merci encore une fois de nous avoir fait connaître votre revue qui porte sur sa page quatre de couverture cette profonde phrase de Victor Hugo : ” La principale fonction de l’homme n’est pas de manger ; mais de penser. Sans doute qui ne mange pas meurt, mais qui ne pense pas rampe ; et c’est pire.”
Bien cordialement
Henri et Michèle Féraud
Association Les Amis de Font-Ségugne

 

Share on twitter
Twitter
Share on email
Email