SIGEST

2018
EAN 9782376040057
170 x 240 mm
836 p.
Les grandes puissances, l’Empire ottoman et les Arméniens
Dans les archives françaises (1914-1918)
31.95 €
Disponible

 

« Question en suspens de l’histoire contemporaine » : tel est le jugement d’Arthur Beylerian sur la question arménienne, telle qu’elle dérive de conflits séculaires et plus particulièrement du drame épouvantable des années 1915 et 1916… Arthur Beylerian, avec un inlassable courage et selon les méthodes historiques les plus éprouvées, est devenu l’un des meilleurs spécialistes mondiaux de la « question » arménienne. Il a travaillé dans presque tous les dépôts d’archives européens, Union soviétique comprise, et aux États-Unis. La formidable documentation qu’il a réunie lui a permis, s agissant des archives françaises, de pouvoir les replacer dans un cadre extrêmement large et d’en bien situer l importance. Par ailleurs, alors qu’il existe depuis longtemps un recueil anglais et un recueil allemand concernant les affaires d’Arménie pendant la Grande Guerre, rien de tel n’existait pour les documents français… De tels documents méritaient de sortir de l’ombre. »
J. B. DUROSELLE

****

« Question en suspens de l’histoire contemporaine » : tel est le jugement d’Arthur Beylerian sur la question arménienne, telle qu’elle dérive de conflits séculaires et plus particulièrement du drame épouvantable des années 1915 et 1916… Arthur Beylerian, avec un inlassable courage et selon les méthodes historiques les plus éprouvées, est devenu l’un des meilleurs spécialistes mondiaux de la « question » arménienne. Il a travaillé dans presque tous les dépôts d’archives européens, Union soviétique comprise, et aux États-Unis. La formidable documentation qu’il a réunie lui a permis, s’agissant des archives françaises, de pouvoir les replacer dans un cadre extrêmement large et d’en bien situer l’importance. Par ailleurs, alors qu’il existe depuis longtemps un recueil anglais et un recueil allemand concernant les affaires d’Arménie pendant la Grande Guerre, rien de tel n’existait pour les documents français… De tels documents méritaient de sortir de l’ombre. J. B. DUROSELLE Paris, 1983 « Le recueil de documents édité par Les Publications de la Sorbonne en 1983, qui fait l’objet aujourd’hui d’une réédition, est une somme considérable. Préfacé par Jean-Baptiste Duroselle, spécialiste de l’histoire des relations internationales, cet ouvrage marque en quelque sorte l’entrée de la Question arménienne dans la sphère universitaire française, comme un objet d’étude. Il reste à ce jour l’outil de référence pour documenter la politique ottomane de la France, pour saisir le niveau d’information dont disposaient les autorités françaises alors que la destruction des Arméniens ottomans était en cours. »
Raymond KÉVORKIAN Paris, 2017

Les grandes puissances, l’Empire ottoman et les Arméniens

Share on twitter
Twitter
Share on email
Email