SIGEST

2007
EAN 9782952600430
150 x 210 mm
32 p.
Le Mensonge Global
5.00 €
Disponible

Institut Tchobanian – RAPPORT GEOPOLITIQUE – N°2

Le mensonge global n’a pas commencé avec l’attaque de la résistance libanaise, le 12 juillet 2006, mais bien avant que 19 terroristes, dont 15 Saoudiens, ne détruisent les tours jumelles de New York.

Les GIs, envoyés en Irak, pensaient qu’ils devraient combattre des terroristes et libérer ce pays. Ils allaient par conséquent être accueillis avec des fleurs en héros de la libération. En réalité, les Irakiens les ont considérés comme des colonisateurs et leur attaque provoqua un «chaos constructif» qui tua des centaines de milliers de civils (certains affirment 650 000 morts) et jeta sur les routes des millions de réfugiés, à cause des combats inter-ethniques et inter-religieux mélangés à une guerre antiaméricaine de libération.

L’expérience libanaise est l’antithèse des principes sionistes sur lesquels s’appuie l’Etat israélien. Le Liban s’est créé sur le partage du pouvoir entre différentes communautés ethniques et religieuses qui le transformèrent en paradis florissant et riche, tandis qu’Israël refusait, et refuse encore, d’appliquer les résolutions du Conseil de Sécurité le concernant, sous le prétexte que la diversité des races et des religions le détruirait.

Roger AKL commence sa carrière comme officier dans la marine libanaise, toute sa formation militaire et stratégique étant effectuée en France (EN58, École de spécialité, Ecole de guerre…). Il quitte la marine en 1983 et s’installe en France comme PDG et administrateur de sociétés, dans le groupe financier et bancaire libanais Intra, tout en conservant des contacts suivis avec le Proche-Orient et les Etats-Unis. Il est aujourd’hui résident aux Etats-Unis et passe de longs séjours en France et au Liban où il possède des contacts au plus haut niveau avec les dirigeants politiques, militaires et religieux libanais.

Le Mensonge Global

Share on twitter
Twitter
Share on email
Email